En poussette à Paris…(à Londres & NYC)

A Paris, on pourrait fredonner cette chanson: « En poussette à Paris, on galère dans le métro… »

imagesQuand on est parents, passés les premières semaines à faire le tour du quartier, on a aussi envie et besoin de se rendre hors de son quartier avec le(s) bambin(s). C’est déjà compliqué de se déplacer dans les rues, entre les poubelles et autres détritus qui traînent, l’étroitesse des trottoirs, les poteaux qui gênent. Et là, je pense aux personnes en fauteuil roulant et je me dis que ça doit être galère et franchement révoltant! Paris est une ville ancienne et malgré des efforts pour l’aménager pour favoriser l’accès des personnes à mobilité réduite, ce n’est pas toujours possible ou facile d’adapter la ville; et puis, j’imagine aussi qu’il y a une histoire de sous aussi derrière tout ça. Mais n’étant pas une experte de ce dossier, mes considérations se fondent surtout sur ce que je constate au quotidien dans les quartiers parisiens que je fréquente.

Quand on est parents, passés les premières semaines à faire le tour du quartier, on a aussi envie et besoin de se rendre hors de son quartier avec le(s) bambin(s). C’est déjà compliqué de se déplacer dans les rues, entre les poubelles et autres détritus qui traînent, l’étroitesse des trottoirs, les poteaux qui gênent. Et là, je pense aux personnes en fauteuil roulant et je me dis que ça doit être galère et franchement révoltant! Paris est une ville ancienne et malgré des efforts pour l’aménager pour favoriser l’accès des personnes à mobilité réduite, ce n’est pas toujours possible ou facile d’adapter la ville; et puis, j’imagine aussi qu’il y a une histoire de sous aussi derrière tout ça. Mais n’étant pas une experte de ce dossier, mes considérations se fondent surtout sur ce que je constate au quotidien dans les quartiers parisiens que je fréquente.

Je me suis rendue sur le site de la RATP afin de voir si, comme à Londres, il y avait un plan avec les stations accessibles aux personnes handicapées et, par extension, facilement accessible lorsqu’on promène les enfants dans leur carrosse et là: horreur! J’ai fait le constat amer qu’à part certaines gares RER et la ligne 14, il n’y avait pas de ligne de métro facilement accessible. Encore une fois, ces problèmes d’aménagement sont sans doute en partie liés à la construction du métro parisien…

Alors il reste le bus. Mais soyons honnêtes, malgré la fréquence assez importante de passages des bus à Paris, ce transport est idéal lorsqu’on est pas pressé et qu’on ne veut pas traverser toute la ville. Avec une poussette dans le bus, on est souvent obligé de s’excuser/s’énerver mille fois quand il faut déplacer l’engin, de se prendre des remarques du genre: « ah ces bonnes femmes avec leurs poussettes » (entendue de la bouche d’une « bonne femme » justement). Et en même temps, il faut bien reconnaître que certaines personnes, hommes ou femmes, sont sans-gène dans le bus sous prétexte qu’ils ont des enfants et qu’ils ont besoin de montrer une certaine forme de supériorité(fierté mal placée, peut-être) à travers le transport et l’envahissement de l’espace par le carrosse de leur chère progéniture. Donc bref, je suis plutôt du genre à m’excuser d’exister (et à dire pardon quand on me marche sur le pied) donc je suis de celle qui ne veux pas se prendre le choux et préfère ne pas prendre trop d’espace dans le bus tout en assurant la sécurité de mister bibou. L’idéal pour ce genre de trajet étant de s’equiper du porte bébé et de sa poussette repliée, comme ça, au moins on est (presque) cool! Après, avec deux bébés je ne sais pas comment faire car pas testé…

Mais recensons ici tous les trucs et astuces afin de moins galérer. Déjà, le choix de la poussette est crucial. Passée 7kgs, pour moi c’est un big no-no! Et puis il faut aussi prendre en considération la largeur de la poussette pour passer les portiques du métro (surtout quand personne n’est présent au guichet pour ouvrir la grande porte magique) d’où mon choix de la Maclaren Quest. Il y aussi la Mirage Plus de chez Graco et mes fantasmes ultimes (oui, c’est triste…): la Yoyo de Babyzen et la Easylife de Recaro. Il y en a sans doute d’autres mais voici la sélection du jour.

Voici ce que j’ai trouvé sur internet sur un forum. « Dragonjoli » a recensé un certain nombre de stations « praticables » en poussette. Merci à cette maman. Cette liste pourrait sans doute être actualisée mais c’est déjà un point de départ. Ce n’est pas très pratique comme présentation mais l’auteur a eu la gentillesse de classer les stations par ordre alphabétique.

Métro/ RER

– Stations avec accès « libre service » (plain pied, ascenseurs, rampes, etc.) :

Aéroport Ch. De Gaulle 1 (RER B)
Aéroport Ch. De Gaulle 2 – TGV (RER B)
Antony (RER B et OrlyVal)
Asnières-sur-Seine (SNCF)
Auber (RER A)
Barbès-Rochechouart (ligne 2)
Bercy (ligne 14)
Bibliothèque François Mitterrand (RER C et ligne 14)
Boulevard Victor (RER C)
Bures-sur-Yvette (RER B)
Bussy-Saint-Georges (RER A)
Cergy – Le Haut (RER A et SNCF)
Cergy – Saint-Christophe (RER A et SNCF)
Charles De Gaulle – Etoile (RER A)
Châtelet (Ligne 14)
Châtelet – Les Halles (RER A, B et D)
Cité Universitaire (RER B)
Clichy-Levallois (SNCF)
Colombes (SNCF)
Conflans – Fin d’Oise (RER A)
Conflans – Sainte-Honorine (SNCF)
Cour Saint-Emilion (Ligne 14)
Denfert – Rochereau (RER B)
Dourdan-la-Forêt (RER C)
Esplanade de La Défense (Ligne 1)
Fontenay-aux-Roses (RER B)
Gare de Lyon (RER A et Ligne 14)
Gentilly (RER B)
Haussmann – Saint-Lazare (RER E)
Jaurès (Ligne 2)
Joinville-le-Pont (RER A)
La Défense (RER A, Ligne 1, T2 et SNCF)
La Garenne – Colombes (SNCF)
La Hacquinière (RER B)
La Plaine – Stade de France (RER B)
Le Guichet (RER B)
Le Vésinet – Le Pecq (RER A)
Luzarches (SNCF)
Madeleine (Ligne 14)
Magenta (RER E)
Maisons-Laffitte (RER A et SNCF)
Mantes-la-Jolie (SNCF)
Mareil – Marly (SNCF Grande Ceinture)
Marne-la-Vallée – Chessy (RER A)
Montigny – Beauchamp (RER C et SNCF)
Nanterre – Université (RER A et SNCF)
Nanterre – Ville (RER A)
Neuville – Université (RER A et SNCF)
Nogent – Le Perreux (RER E)
Noisiel (RER A)
Noisy-Champs (RER A)
Noisy-le-sec (RER E et SNCF)
Orly ouest (Orlyval)
Orly sud (Orlyval)
Paris – Est (SNCF)
Paris – Lyon (RER D et SNCF)
Paris – Montparnasse (SNCF)<
Paris – Nord (RER B, D et SNCF)
Paris – Saint-Lazare (SNCF)
Poissy (RER A et SNCF)
Pontoise (RER C et SNCF)
Provins (SNCF)
Pyramides (Ligne 14)
Roissy-en-Brie (SNCF)
Rueil-Malmaison (RER A)
Saint-Denis – Porte de Paris (Ligne 13)
Saint-Denis – Université (Ligne 13)
Saint-Germain-en-Laye (RER A)
Saint-Germain-en-laye (Grande Ceinture, SNCF Grande Ceinture)
Saint-Lazare (Ligne 14)
Saint-Maur – Créteil (RER A)
Saint-Rémy-lès-Chevreuse (RER B)
Sartrouville (RER A et SNCF)
Stade de France – Saint-Denis (RER D)
Suresnes – Mont-Valérien (SNCF)
Torcy (RER A)
Tournan (RER E et SNCF)
Val d’Europe (RER A)
Vaucresson (SNCF)
Versailles – Rive droite (SNCF)
Versailles – Rive gauche (RER C)
Vincennes (RER A)

Station avec accès avec accompagnement d’un agent :
Achères – Ville (RER A et SNCF)
Avenue du Président Kennedy – Maison de Radio-France (RER C)
Avenue Foch (RER C)
Avenue Henri Martin (RER C)
Boulainvilliers (RER C)
Cergy – Préfecture (RER A et SNCF)
Champigny (RER A)
Chatou – Croissy (RER A)
Choisy-le-Roi (RER C)
Evry – Courcouronnes (RER D)
Fontenay-sous-Bois (RER A)
Garges – Sarcelles (RER D)
Gennevilliers (RER C)
Houdan (SNCF)
Invalides (RER C)
Issy-Val de Seine (RER C)
Juvisy (RER C et D)
La Courneuve – Aubervilliers (RER B)
Le Chénay – Gagny (RER E et SNCF)
Le Vésinet – Centre (RER A)
Montfort- l’Amaury – Méré (SNCF)
Nanterre – Préfecture (RER A)
Neuilly – Porte Maillot (RER C)
Nogent-sur- Marne (RER A)
Ozoir-la-Ferrière (RER E et SNCF)
Parc de Sceaux (RER B)
Parc des Expositions (RER B)
Paris – Austerlitz (RER C)
Pereire – Levallois (RER C)
Porte de Clichy (RER C)
Rosny-sous-Bois (RER E et SNCF)
Saint-Ouen (RER C)
Sevran – Beaudottes (RER B)
Sucy – Bonneuil (RER A)

Stations en cours d’aménagement :
Bagneux (RER B)
Grigny – Centre (RER B)
Les Baconnets (RER B)
Lieusaint – Moissy (RER D)
Nation (RER A)
Noisy le Roi (SNCF)
Paris – Austerlitz (RER C)
Port-Royal (RER B)
Saint-Germain-en-Laye Bel Air – Fourqueux (SNCF Grande Ceinture)
Saint-Nom-la-Bretèche (SNCF Grande Ceinture)
Versailles – Chantiers (RER C et SNCF)
Vitry-sur-seine (RER C)

[NB : malgré le fait que le site de la RATP dise que les aménagements sont faits pour les personnes handicapées ET AUSSI les parents avec poussette, la « procédure » à suivre pour demander l’arrêt dans un bus « accessible » est expliquée surtout pour les personnes handicapées…. A voir… Vos témoignages seront les bienvenus !]

– Bus: Lignes accessibles ou partiellement accessibles :
20
21 (Arrêt non accessible : Gare Saint -Lazare)
24
26
27
30
31
38
39 (Arrêts non accessibles : Président Robert Schuman, Jacob, Musée du Louvre)
43 (Arrêts non accessibles : Place de Bagatelle, Ternes Mac Mahon)
53 (Arrêts non accessibles : TOUS LES ARRETS de Pont de Levallois à Alsace inclus, c’est-à-dire tous les arrêts dépendant des communes de Levallois et Courbevoie…)
60 (Arrêt non accessible : Gambetta)
62 (Arrêt non accessible : Bibliothèque Françaois Mitterand)
63
80
81
88
91
92
94
95
96 (Arrêts non accessibles : Bonaparte Saint Germain, Bretagne, le Pré Saint Gervais Jean Jaurès, René Fonck, Jean Jaurès Belvédère, Place Séverine)
PC1
PC2
PC3
115
360
TVM (Arrêts non accessibles : Porte de Thiais, La Belle épine, Bas Marin, Victor Basch, La Haye aux Moines, Créteil Université)
TUC (Arrêts non accessibles : Quai de Clichy, Rue Petit, Emile Roux, République François Mitterand)
TRAMWAY
T1
T2Après, il faudrait une application mobile participative actualisée en temps réel par les utilisateurs pour recenser les pannes éventuels d’ascenseurs et d’Escalators afin de pouvoir adapter son trajet, si nécessaire.

 poussetteOu sinon, il y a cette solution…

 

Et pour les globe-trotters:

A Londres: voici un lien vers une carte du métro accessible en poussette, entre autres: plan d’accès des stations sans marches et plan avec peu de marches ou ascenseurs; et plan avec les toilettes équipées d’espace pour changer bébé.

Pour ceux qui voyagent à NYC, voici un lien vers un article rédigé par Naomi du blog Love Taza.

Enjoy!

Addicted to: les fringues de bébé

Depuis ma grossesse jusqu’à présent, je suis complètement addict des vêtements pour bébé. En même temps, rien de très surprenant: tout est fait pour nous faire craquer, c’est si mignon!
Je suis donc partie en quête de nouvelles marques, j’ai flâné dans les rayons et voici mes coups de cœur.

Je suis une fan inconditionnelle de Monoprix, on peut dire que je suis addict en fait, (et encore plus de leurs soldes) pour les vêtements de bébé et leur collection enfant et je trouve souvent mon bonheur en matière de déco et quelques belles pièces au rayon femme; j’attends d’ailleurs la prochaine collection avec impatience car entre Orla Kiely et Heimstone, on va être servis!!!

                      DSC9342_RETOUCHE_BD-625x836Unknown-2Unknown-1
J’aime aussi beaucoup DPAM chez qui j’ai acheté les premières chaussures de mister bb en soldes, côté qualité elles sont parfaites et du coup j’ai acheté une paire la taille au-dessus pour cet automne.
Grâce à mes très généreux collègues qui, en plus d’un Babycook, m’ont offerts des chèques cadeaux, valables entre autres chez Petit Bateau, j’ai pu me faire très plaisir pendant les soldes. J’aime beaucoup cette marque mais à part les bodies et les pyjamas, les autres pièces sont un peu chères pour mon portefeuille, surtout quand on sait que les enfants ça grandit à vitesse grand V!

IMG_1380.PNGJ’ai beaucoup aimé découvrir le site Little Cigogne qui propose de s’abonner à une sélection de vêtements (on peut s’abonner seulement pour un mois ou au trimestre et mettre fin à l’abonnement très facilement) , plus ou moins chère en fonction de la formule choisie (de 29,99€ à 89,99€) dont le style et les pièces correspondent à vos goûts et besoins. Les habits sont sélectionnés par des stylistes en fonction des informations fournies. J’ai essayé deux fois à l’occasion de la naissance de Little S et j’ai été assez convaincue. Le tout est présenté emballé dans une jolie pochette et un lange, comme si une cigogne l’avait apporté. Et si vous commandez régulièrement et que vous ne souhaitez pas entasser ces pochettes et langes dans un coin, vous le précisez et c’est 5€ en moins à payer. C’est une super idée pour un cadeau de naissance ou d’anniversaire d’autant plus qu’il est possible de renvoyer la ou les pièces qui ne vous conviennent pas et de les échanger contre d’autres qui vous plaisent davantage. J’attendrai un peu avant de commander de nouveau car là, entre les vide-greniers, les soldes Monoprix, DPAM et Petit Bateau, et les cadeaux des uns et des autres, bébé est équipé jusqu’à l’année prochaine! Quoique…deux amies ont accouché récemment donc je vais peut-être craquer…

Oh punaise, cet article est digne d’une Desperate Housewife, mais bon il faut assumer…

Getting ready pour la maternité!

Capture d’écran 2014-08-24 à 21.39.53

 Le premier anniversaire de Little S m’a fait me souvenir (non sans émotion) de mon séjour à la maternité et à la préparation de la valise avec tout le matériel nécessaire pour rendre ces quelques jours un peu plus agréables, et rendre ma chambre un peu plus douillette.

J’avais donc été chercher des conseils ça et là.  J’avais particulièrement aimé l’article sur le sujet sur le blog mybrouhaha. Les photos donnaient envie de préparer sa valise avec soin et les conseils pratiques se sont révélés utiles. J’ai également beaucoup apprécié la liste et les conseils prodigués sur lesmamanstestent, c’était concret et fort utile!

Perso, j’ai choisi des bons produits histoire de me chouchouter. J’ai acheté une trousse de produits Nuxe au format voyage en parapharmacie pour me faire plaisir, j’ai pris mes sachets de thé préférés (finalement je ne m’en suis pas beaucoup servi mais au moins j’avais le choix), j’ai pris des vêtements confortables mais avec lesquels j’étais présentables. J’ai conservé un petit rituel beauté (en moins de 10 minutes) afin de me sentir moins moche/ bouffie/ la chevelure hirsute.

Pour bébé j’ai pris une tenue de naissance (body, bonnet, chaussettes, moufles, pyjama),  6 bodies, 3 pyjamas (peu portés vue la chaleur…), 1 serviette-cape,  des langes (pour les renvois, pour « cacher ce sein que je ne saurais voir » lors des visites de la famille). J’ai pris plusieurs tailles différentes (du naissance au 3 mois) car je ne savais pas trop à quoi m’attendre.

Effectivement, j’ai été heureuse de préparer cette valise avec soin. Ca m’a permis de m’occuper les dernières semaines avant l’arrivée de bébé et heureusement que je m’y suis prise un peu en avance vu que Mister bb est arrivé 3 semaines avant terme.  J’avais préparé un sac avec le nécessaire pour le jour de l’accouchement et une valise pour la suite des évènements. Bien entendu, à 5h du matin lorsque nous sommes partis à la maternité, j’ai juste emporté le petit sac en me disant que peut-être je n’accoucherais pas ce jour-là (naïve que je suis…) et mon chéri est venu m’apporter la valise le lendemain.

Le seul regret lors de mon séjour à la maternité est de ne pas m’être davantage rendue à la pouponnière pour discuter avec les sage-femmes & les autres parents.  Je me suis sentie un peu isolée parfois mais, en même temps, je pense que j’avais besoin d’être un peu seule avec le papa & bébé. Donc c’est un regret a posteriori mais sur le moment j’ai fait ce qui me semblait le mieux pour moi.

Mais allez voir les listes citées car elles sont bien faites et les blogs dont elles proviennent sont super sympas!

Premières vacances d’été avec bébé

IMG_1360.JPG
L’été dernier, j’ai essentiellement passé mes vacances à Paris et une petite semaine à l’île de Ré car j’étais enceinte et sur le point d’accoucher. Donc autant dire que j’attendais ces vacances d’été 2014 avec grande impatience! Nous sommes restés en famille et c’était des vacances reposantes, agréables, en bref ça nous a fait le plus grand bien. Et surtout nous avons eu de l’espace et avons bien profité des jardins, de la plage, du marché; ça change de nos 35m2 habituels et ça nous a fait un bien fou!

  Little S en a d’ailleurs profité pour faire ses premiers pas quelques jours avant son premier anniversaire et a donc pu s’entraîner en toute liberté sur l’herbe, le sable … Bien entendu, j’ai éprouvé beaucoup de fierté à le voir gambader, de plus en plus sûr de lui, un énorme sourire aux lèvres et à constater ses progrès au fur et à mesure des semaines. Il profite d’ailleurs de ses progrès pour courser les 2 chats de la maison en poussant de grands cris, ce qui n’est pas du goût des félins. Bébé « parle » de plus en plus et il nous raconte des choses extraordinaires même si nous ne comprenons pas vraiment tout.

  Je suis ravie de ces belles vacances qui a rempli ma tête de beaux souvenirs auxquels je pourrai me raccrocher cette année quand le ciel sera gris et le moral dans les chaussettes.

  Si certains d’entre vous passent par là et veulent partager leur bons moments de cet été, feel free!

La bibliothèque de bébé

IMG_1334.JPG Pour moi, la lecture a toujours été très importante. Enfant, j’adorais me rendre à la bibliothèque et j’y passais des heures à flâner entre les rayons, à découvrir de nouveaux auteurs, de nouveaux sujets, à tel point qu’une des bibliothécaires avec laquelle j’avais parlé enfant se souvenait encore de moi la dernière fois que je l’ai vue…le mois dernier.
Bref, j’aimerais transmettre ce goût à mon bébé (qui n’a qu’un an…) et lui constituer une bibliothèque avec des ouvrages qui me tiennent à cœur ou qui ont été importants pour des personnes qui me sont chères. Petite, j’étais très fan de Ponti et de son Album d’Adèle que j’ai conservé et qui fera, je l’espère, le bonheur de bébé.
Little S a déjà une belle collection provenant des quatre coins du monde: des livres offerts par des amis américains, des albums achetés lors de notre dernier séjour à Londres ou lors de vide-greniers, sans compter ceux offerts par la famille, les amis et sa super assistante maternelle.

  Si quelques personnes passent par là et lisent cet article, vos suggestions de lectures et le partage des souvenirs qui y sont associés sont les bienvenus!

DIY: mon enfant porte des fringues de créateurs (mais je n’ai pas un rond)

IMG_1321-1.JPG

Tout d’abord, rendons à César ce qui revient à César (ou aux blogueuses ce qui revient aux blogueuses): ce DIY s’inspire de ce que j’ai pu voir sur plusieurs blogs.
Comme beaucoup de mamans, j’adore habiller mon fils et chercher de beaux vêtements à lui mettre. De nombreuses marques telles que Bobo Choses me font de l’œil mais je n’en ai pas vraiment les moyens.
J’ai donc décidé d’acheter des vêtements unis et de les customiser avec de la peinture pour textiles. J’ai trouver des pantalons, bodies, tshirt en coton bio pas très cher chez H&M (2 pour 8€, si je me souviens bien) et de la peinture pour vêtements chez Pebeo. Vous aurez également besoin de scotch type masking tape ou washi tape.

Étapes du DIY:
• décidez des formes géométriques que vous souhaitez reproduire sur le vêtement. Faites simple pour commencer.
• délimitez ces formes à l’aide du scotch
• peignez l’intérieur du motif en veillant bien à ce que le tissu soit bien imprégné.
• attendez bien que la peinture sèche pour enlever le scotch (ne faites pas comme moi: impatiente comme je suis, j’ai décollé le scotch trop tôt et la peinture a bavé)
• recommencez l’opération autant de fois que nécessaire

Et voilà, encore une révolution!

(Bien entendu, c’est plus rentable d’acheter le matériel nécessaire si vous avez plusieurs vêtements à personnaliser…)

1/2

 

Chambre

1/2 comme la pièce qu’occupe little S.

Lorsque nous avons commencé à envisager l’installation de la chambre de bébé, cela n’a pas été sans difficulté. Notre appartement est un deux pièces avec une troisième petite pièce d’à peine 1m50 de large qui faisait jusque là office de bureau et de pièce de rangement. En gros, cette pièce nous permettait de sauver les apparences dans les autres pièces et était très pratique car je dois souvent travailler à la maison. L’arrivée de mister bb a donc tout chamboulé. Un de nos deux bureaux a dû être sacrifié et il a fallu tout mesurer au centimètre près pour trouver des meubles adéquats. Le géant du meuble suédois a été notre allié sur ce coup même si je regrette a posteriori de ne pas avoir investi dans des meubles plus designs et écolo-friendly.

Nous avons opté pour du blanc sur les murs (je ne suis pas une grande adepte de la couleur, je préfère en ajouter par touche grâce à la déco) et j’ai passé du temps à chiner sur internet deux belles illustrations à encadrer trouvées chez Anna K Bazar, des éclairages permettant de créer une atmosphère douce (BHV & Case de Cousin Paul), à acheter des stickers Mimilou pour rendre moins mainstream une commode (toujours de chez notre ami du Nord) et j’ai personnalisé des boîtes où mettre le nécessaire pour changer bébé.

IMG_1389-0.JPGIMG_1390-0.JPGFinalement, cette chambre n’est pas mal! Maintenant que Little S. a grandi et qu’il se débat quand on le lange, je vais trouver une autre fonction au dessus de la commode. J’aimerais mettre en valeur tous ses livres, j’avais pensé à des paniers en métal et à des étagères types String Pocket mais le prix me rebute un peu… Affaire à suivre.

(PS: la première photo n’est pas extra mais il y a peu de recul dans cette pièce exiguë…)

Birthday cake

IMG_1279

  Little S. a fêté son premier anniversaire lundi dernier. A cette occasion, je voulais absolument que bébé puisse avoir son propre gâteau à manger lui-même. J’ai cherché plusieurs recettes et j’ai trouvé une recette de Charlotte au kaki & petit suisse sur le site: Cubes & petits pois. J’ai un peu improvisé car je n’avais pas de moule à charlotte sous la main et j’ai remplacé le kaki par de la pomme et le résultat n’était pas si mal! Bébé a adoré et ceux qui y ont goûté semblent avoir apprécié également.

Un

20130915_163138  Aujourd’hui c’est le premier anniversaire de little S. Une année de bonheur est passée à la vitesse de la lumière. Une année de fatigue aussi, mais c’est sans doute la rançon du succès. Je n’aurais jamais pensé à quel point ce petit être allait bouleverser notre existence.

   Il faut dire que tout avait bien commencé puisque Mister BB a d’arriver un peu plus tôt que prévu, après que son père et moi avons fêté nos anniversaires respectifs, après une belle soirée entre amis pendant laquelle j’avais négocié afin que BB pointe son nez un peu en avance. Quelques heures plus tard: direction la maternité et 24h plus tard le plus beau bébé du monde était dans nos bras.

C’est avec grande émotion que je me souviens, comme si c’était hier, de ce qui a été l’un des plus beaux jours de ma vie!

Little S. je t’aime.