DIY: mon enfant porte des fringues de créateurs (mais je n’ai pas un rond)

IMG_1321-1.JPG

Tout d’abord, rendons à César ce qui revient à César (ou aux blogueuses ce qui revient aux blogueuses): ce DIY s’inspire de ce que j’ai pu voir sur plusieurs blogs.
Comme beaucoup de mamans, j’adore habiller mon fils et chercher de beaux vêtements à lui mettre. De nombreuses marques telles que Bobo Choses me font de l’œil mais je n’en ai pas vraiment les moyens.
J’ai donc décidé d’acheter des vêtements unis et de les customiser avec de la peinture pour textiles. J’ai trouver des pantalons, bodies, tshirt en coton bio pas très cher chez H&M (2 pour 8€, si je me souviens bien) et de la peinture pour vêtements chez Pebeo. Vous aurez également besoin de scotch type masking tape ou washi tape.

Étapes du DIY:
• décidez des formes géométriques que vous souhaitez reproduire sur le vêtement. Faites simple pour commencer.
• délimitez ces formes à l’aide du scotch
• peignez l’intérieur du motif en veillant bien à ce que le tissu soit bien imprégné.
• attendez bien que la peinture sèche pour enlever le scotch (ne faites pas comme moi: impatiente comme je suis, j’ai décollé le scotch trop tôt et la peinture a bavé)
• recommencez l’opération autant de fois que nécessaire

Et voilà, encore une révolution!

(Bien entendu, c’est plus rentable d’acheter le matériel nécessaire si vous avez plusieurs vêtements à personnaliser…)

1/2

 

Chambre

1/2 comme la pièce qu’occupe little S.

Lorsque nous avons commencé à envisager l’installation de la chambre de bébé, cela n’a pas été sans difficulté. Notre appartement est un deux pièces avec une troisième petite pièce d’à peine 1m50 de large qui faisait jusque là office de bureau et de pièce de rangement. En gros, cette pièce nous permettait de sauver les apparences dans les autres pièces et était très pratique car je dois souvent travailler à la maison. L’arrivée de mister bb a donc tout chamboulé. Un de nos deux bureaux a dû être sacrifié et il a fallu tout mesurer au centimètre près pour trouver des meubles adéquats. Le géant du meuble suédois a été notre allié sur ce coup même si je regrette a posteriori de ne pas avoir investi dans des meubles plus designs et écolo-friendly.

Nous avons opté pour du blanc sur les murs (je ne suis pas une grande adepte de la couleur, je préfère en ajouter par touche grâce à la déco) et j’ai passé du temps à chiner sur internet deux belles illustrations à encadrer trouvées chez Anna K Bazar, des éclairages permettant de créer une atmosphère douce (BHV & Case de Cousin Paul), à acheter des stickers Mimilou pour rendre moins mainstream une commode (toujours de chez notre ami du Nord) et j’ai personnalisé des boîtes où mettre le nécessaire pour changer bébé.

IMG_1389-0.JPGIMG_1390-0.JPGFinalement, cette chambre n’est pas mal! Maintenant que Little S. a grandi et qu’il se débat quand on le lange, je vais trouver une autre fonction au dessus de la commode. J’aimerais mettre en valeur tous ses livres, j’avais pensé à des paniers en métal et à des étagères types String Pocket mais le prix me rebute un peu… Affaire à suivre.

(PS: la première photo n’est pas extra mais il y a peu de recul dans cette pièce exiguë…)

Birthday cake

IMG_1279

  Little S. a fêté son premier anniversaire lundi dernier. A cette occasion, je voulais absolument que bébé puisse avoir son propre gâteau à manger lui-même. J’ai cherché plusieurs recettes et j’ai trouvé une recette de Charlotte au kaki & petit suisse sur le site: Cubes & petits pois. J’ai un peu improvisé car je n’avais pas de moule à charlotte sous la main et j’ai remplacé le kaki par de la pomme et le résultat n’était pas si mal! Bébé a adoré et ceux qui y ont goûté semblent avoir apprécié également.

Un

20130915_163138  Aujourd’hui c’est le premier anniversaire de little S. Une année de bonheur est passée à la vitesse de la lumière. Une année de fatigue aussi, mais c’est sans doute la rançon du succès. Je n’aurais jamais pensé à quel point ce petit être allait bouleverser notre existence.

   Il faut dire que tout avait bien commencé puisque Mister BB a d’arriver un peu plus tôt que prévu, après que son père et moi avons fêté nos anniversaires respectifs, après une belle soirée entre amis pendant laquelle j’avais négocié afin que BB pointe son nez un peu en avance. Quelques heures plus tard: direction la maternité et 24h plus tard le plus beau bébé du monde était dans nos bras.

C’est avec grande émotion que je me souviens, comme si c’était hier, de ce qui a été l’un des plus beaux jours de ma vie!

Little S. je t’aime.

Petits plaisirs

20140803-081457 PM-72897498.jpg

Dernièrement, j’ai décidé de me faire des petits plaisirs culinaires. J’ai décidé d’aller prendre un petit-déjeuner à la terrasse du café Beaubourg seule avec moi-même à regarder les touristes, les artistes de rue et la façade du centre Pompidou où j’ai passé tant de mercredis après-midi enfant.

20140803-081637 PM-72997849.jpg

J’ai décidé de me faire une assiette de fruits de mer en semaine, comme ça pour moi toute seule après être passée au marché de la Place des Fêtes. Certes, c’est moins frais qu’au bord de la mer mais ça donne déjà l’impression d’être en vacances avant l’heure!

Rue du Forez, Paris 3e

20140803-075415 PM-71655255.jpg

Café Pinson
Cet été j’ai décidé de tester de nouveau le Café Pinson situé dans le 3e arrondissement de Paris. De nouveau car la première fois que j’y suis allée c’était pour y petit-déjeuner et je n’avais pas été convaincue. Il faut dire que je suis accro au café au lait et il n’y en a pas là-bas, ni jus d’orange ma deuxième addiction.
Ce café fait partie de cette nouvelle vague de cafés & restaurants végétaliens/végétariens, sans gluten & co. Je ne suis pas particulièrement adepte de ces régimes alimentaires mais j’aime découvrir de nouvelles façons de cuisiner et de nouveaux ingrédients donc je trouve ce lieu intéressant.

Pour ce deuxième essai, j’ai décidé de prendre un menu avec entrée + plat+dessert pour le déjeuner, à emporter. Le service est très sympa et pas prétentieux. Le lieux est accueillant mais j’ai préféré déjeuner à l’extérieur en cette belle journée ensoleillée car le café ne dispose pas de terrasse (seul point négatif). Dans l’assiette des bâtonnets de légumes avec du houmous, un risotto délicieux et un crumble avec une pâte sans gluten.

Nanashi
Deuxième adresse rue du Forez: Nanashi, une « cantine » japonaise qui propose des bentos (viande, poisson ou végétarien) bien frais et originaux. De même que pour le café Pinson, j’ai toujours pris à emporter mais la grande salle semble accueillante avec de grandes vitres donnant sur une rue calme.